astracan rouge

Malus domestica Borkh.

Pommier



Synonymes

Pomme d'astracan rouge
Red astrachan
Abe Lincoln
Vermillon d'été
Moisson rouge
astrakan rouge
Rouge hâtive
d'astracan
beauty of wales
San Juan Roja
San Xoán vermella

Description de l'arbre

Bois assez faible.
Rameaux nombreux, érigés, de grosseur et de longueur moyennes, très coudés, duveteux, vert grisâtre, quelque peu nuancé de brun rouge clair.
Lenticelles petites, généralement allongées, blanc sale, bien espacées.
Coussinets ressortis.
yeux assez gros, coniques obtus, duveteux, collés contre le bois.
Feuilles de moyenne grandeur, ovales allongées, faiblement acuminées, quelque peu relevées en gouttière, généralement arquées au sommet, ayant les bords fortement dentés.
Pétiole peu long, épais et roide, rarement bien cannelé.
Stipules courtes et étroites.
Très grande fertilité.
La vigueur de ce pommier laisse trop à désirer pour le destiner à la haute tige ; il lui faut le cordon ou l'espalier, et surtout le franc comme sujet.

Description du fruit

Grosseur au dessus de la moyenne et souvent plus volumineuse.
Forme irrégulièrement globuleuse et presque toujours bien comprimée aux pôles.
Pédoncule de longueur moyenne, fort et arqué, renflé à la base, inséré dans une cavité large et profonde.
Oeil grand, mi-clos, à longues sépales, modérément enfoncé dans un vaste bassin dont les bords sont ou faiblement côtelés ou très unis.
Peau assez épaisse, à fond jaune verdâtre, amplement marbrée, lavée et surtout fouettée de carmin, couverte d'une légère efflorescence blanchâtre, maculée de brun verdâtre dans l'évasement pédonculaire et semée de nombreux points gris très développés.
Chair blanche, fine demi tendre.

Goût

Eau suffisante, bien sucrée, possédant une saveur aigrelette fort agréable et que rehausse un parfum très délicat.
Première qualité.

Avantages

Cest une varietée des premières de l'anée.

Inconvénients

Ne tiens pas bien.

Origine de la variété (obtenteur, origine géographique pour les variétés locales...)

Ainsi que l'astracan blanche, décrite à l'article précédent, l'astracan rouge passe généralement pour appartenir à la pomone de la province russe dont elle porte le nom. Fort connue dans l'Europe septentrionale, on la rencontre notamment chez les Suédois, les Norwégiens, les Polonais, les Allemands et les Anglais, mais seulement depuis les premières années de notre siècle [Leroy 1873]. Est-elle beaucoup plus ancienne? Cela semble improbable, car un aussi bon fruit n'eut pu manquer - ce qui n'a pas eu lieu - d'attirer l'attention de quelques-uns des pomologues du XVIIIè siècle. Pour moi, j'ai commencé à le multiplier en 1867 et ne l'avais, jusqu'alors, jamais vu chez nos pépiniéristes. M. Mas, le consciencieux directeur de la publication intitulée Le verger, devait, toutefois, déjà posséder cette pomme à Bourg (Ain), dans sa nombreuse collection d'arbres fruitier, puisqu'en 1865 il l'a décrite et figurée (t. V, n°2).

-- Crédit descriptif : André Leroy, Dictionnaire de Pomologie --

Complément d'informations



Periode de fructification : Juillet -

Bibliographie

- Dictionnaire de pomologie, André Leroy
- Détermination rapide des variétés de fruits, J. Vercier
- Le verger français, tome 2.
- Méthode de détermination des variétés de pommes, André Marlaud, Société pomologique du Berry
- Les variétés d'arbres fruitiers à propager en Morvan. Bourgogne Nature, Cahiers scientifiques du Parc naturel régional du Morvan, hors-série 7. 2010. Michel Belin - Eric Fédoroff - Olivier Thiébaut.



Pour voir la liste des membres possédant cette variété, il est nécessaire de vous connecter.


Votre nom d'utilisateur :
Votre mot de passe :


Vous avez perdu vos identifiants.

Vous n'avez pas de compte et souhaitez en créer un.



L'affichage et vos actions sur cette page collectent ou peuvent collecter vos données personnelles. Informations sur la finalité de la collecte des données, autres informations légales et gestion de vos données : Lire
FR - Français