beurré hardy

Pyrus communis L.

Poirier



Synonymes

Hardy

Description de l'arbre

Bois très fort.
Rameaux assez nombreux, généralement étalés à la base de la tige, érigés près du sommet, des plus longs et des plus gros, coudés, brun olivâtre souvent rougi, à lenticelles larges et clair-semées, à coussinets peu saillants.
Yeux moyens, ovoïdes-pointus, duveteux, non appliqués contre le bois et ayant les écailles légèrement disjointes.
Feuilles de grandeur ordinaire, ovales-allongées, quelque peu canaliculées, profondément dentées en scie, portées sur un pétiole long et bien nourri.
Fertilité convenable.
Très vigoureux, il peut être greffé sur toute espèce de sujet ; le développement de son écusson est assez vif ; ses pyramides sont fortes, mais pèchent habituellement par une trop maigre ramification.

Description du fruit

Grosseur au dessus de la moyenne.
forme turbinée, obtuse, ventrue, bosselée, toujours plus renflée d'un côté que de l'autre.
Pédoncule court, gros, recourbé, obliquement inséré au milieu d'une faible dépression souvent surmontée d'un mamelon peu prononcé.
Oeil moyen, ouvert, placé dans un large bassin rarement très profond.
Peau épaisse, rude au toucher, jaune obscur, ponctuée de brun clair, presque entièrement marbrée et tachée de fauve., et parfois lavée de rouge sombre sur la partie regardant le soleil.
Chair blanche, des plus fines et des plus fondantes, aqueuse, pierreuse au centre. Eau excessivement abondante.

Goût

Sucré, aromatique, ayant un arrière-goût musqué d'une exquise délicatesse . Parfum rappelant la rose . Fruit de première qualité.

Maladies, parasites et ravageurs

Peu sensible à la tavelure

Inconvénients

Bois très cassant au palissage

Origine de la variété (obtenteur, origine géographique pour les variétés locales...)

Cette variété, d'origine Française, commençait à se répandre en 1830 ; elle provenait des semis de feu Bonnet, de Boulogne-sur-Mer, l'un des hommes de son temps qui s'occupa le plus de pomologie. M. Jean-Laurent Jamin, pépiniériste à Bourg-la-Reine (Seine), en fût le promoteur et le parrain. Il lui donna le nom de M. Hardy, alors directeur du Jardin du Luxembourg.

Complément d'informations

Le Beurré Hardy devient pâteux dès les premiers jours de sa maturité, il faut le surveiller attentivement au fruitier, et surtout le cueillir un peu vert.

Description André Leroy.


Periode de fructification : Septembre - Octobre -
Periode de conservation : Octobre -

Bibliographie

- Le verger français
- Dictionnaire de pomologie, André Leroy
- Croqueurs de pommes, fiches variétales.
- Détermination rapide des variétés de fruits, J. Vercier
- Les variétés d'arbres fruitiers à propager en Morvan, hors-série n°7, 2010, Bourgogne Nature, Parc naturel régional du Morvan.


 beurré hardy



 beurré hardy




Pour voir la liste des membres possédant cette variété, il est nécessaire de vous connecter.


Votre nom d'utilisateur :
Votre mot de passe :


Vous avez perdu vos identifiants.

Vous n'avez pas de compte et souhaitez en créer un.



L'affichage et vos actions sur cette page collectent ou peuvent collecter vos données personnelles. Informations sur la finalité de la collecte des données, autres informations légales et gestion de vos données : Lire
FR - Français