patte du loup

Malus domestica Borkh.

Pommier



Synonymes

Patte de loup
Pomme de loup
Poche de loup

Description de l'arbre

Bois fort.
Rameaux assez nombreux, étalés, gros et courts, sensiblement coudés, des plus colonneux, brun foncé, ayant de courts mérithalles.
Lenticelles arrondies ou allongées, grandes ou moyennes, abondantes.
Coussinets peu saillants.
Yeux gros, coniques arrondis, très cotonneux, partiellement collés sur le bois.
Feuilles moyennes, ovales, vert terne en dessus, blanc grisâtre en dessous, rarement acuminées, profondement crénelées.
Pétiole de moyenne longueur, gros, non cannelé.
Stipules courtes, mais généralement assez larges.
Fertilité abondante.
Culture sous toute forme et toute espèce de sujet, il fait des arbres irréprochables.

Description du fruit

Grosseur moyenne et parfois moins volumineuse.
Forme sphérique, sensiblement comprimée aux pôles et souvent ayant un côté plus développé que de l'autre.
Pédoncule court et gros, planté dans un vaste et profond bassin.
Oeil grand ou moyen, ouvert ou mi-clos, à cavité unie et prononcée.
Peau rugueuse, brun fauve, nuancée de vert, légèrement squammeuse et fortement ponctuée de gris.
Fruit étant parfois marqué d'une griffe.

Chair quelque peu jaunâtre ou verdâtre, fine, compacte, ferme.

Goût

Eau suffisante, sucrée, délicatement acidulée et parfumée.Léger parfum d'anis
Première qualité.

Usage culinaire

Fruit de table et à cuire.

Maladies, parasites et ravageurs

Peu sensible aux maladies.
Sensible aux pucerons

Inconvénients

Lente à produire.

Origine de la variété (obtenteur, origine géographique pour les variétés locales...)

Dans l'arrondissement de Beaupreau (Maine-Et-Loire), dont on le croit originaire, le pommier Patte-de-Loup est très commun, très ancien.
Depuis une trentaine d'année [Leroy], sa culture commence à se généraliser. M. Millet, en 1835, le mentionna page 116, de sa Descriptions des fleurs et fruits nés dans le département de Maine-et-Loire ; il lui trouvait, et c'est aussi mon [Leroy] opinion, "quelques rapports avec le fenouillet gris." Je ne saurai préciser l'âge de cette variété. Ce fût elle, peut-être, qu'en 1670 le moine Claude Saint-Etienne appelait déjà Pomme de Loup, sans la caractériser? (Nouvelle instruction pour connaître les bons fruits, p. 213). Quoi qu'il en soit, je n'ai rencontré le nom Pomme de Loup, que chez cet auteur et son copiste allemand, Henri Hessen, qui en 1690 publia Le Jardin d'Agrément, ou Gartenlüst. De nos jours, le congrès pomologique Français a décrit et recommandé ce fruit (1867, t. IV n°39) pour sa "bonne qualité, sa longue conservation, son transport facile, la solidité de son attache à l'arbre, et la grande fertilité de ce dernier".

== Crédit description : André Leroy, dictionnaire de pomologie ==

Complément d'informations

Dénommée habituellement "Patte de Loup"

http://www.mordusdelapomme.fr/spip.php?article44

http://www.varieteslocales12.fr/fiches-descriptives/patte-de-loup/

Periode de fructification : Janvier - Février - Mars - Avril -

Bibliographie

- Croqueurs de Pommes, fiches variétales.
- Détermination rapide des variétés de fruits, J. Vercier
- Le verger français, tome 2.
- Fruits des Pays de la Loire (Cahier Régional de l'Union Pomologique de France)9782953588330-éd.2012


 patte du loup



 patte du loup




Pour voir la liste des membres possédant cette variété, il est nécessaire de vous connecter.


Votre nom d'utilisateur :
Votre mot de passe :


Vous avez perdu vos identifiants.

Vous n'avez pas de compte et souhaitez en créer un.



L'affichage et vos actions sur cette page collectent ou peuvent collecter vos données personnelles. Informations sur la finalité de la collecte des données, autres informations légales et gestion de vos données : Lire
FR - Français