calville st-sauveur

Malus domestica Borkh.

Pommier



Synonymes

Calville de Saint-Sauveur
Calleville de Saint-Sauveur.
Pomme de Saint-Sauveur
Reinette Saint-Sauveur

Description de l'arbre

Bois de force moyenne.
Rameaux nombreux, généralement un peu étalés, gros, assez longs, très coudés, duveteux et brun clair.
Lenticelles très petites, allongées et clair-semées.
Coussinets saillants.
Yeux moyens, coniques-arrondis, appliqués contre le bois.
Feuilles petites ou moyennes, ovoïdes, vert clair en dessus, grises et cotonneuses en dessous, courtement acuminées, à bords dentés ou crénelés et légèrement ondulés.
Pétiole de longueur et de grosseur moyennes, à cannelure bien prononcées.
Stipules des plus développées.
Fertilité abondante.
En lui donnant pour sujet le paradis ou le doucin, on augmente sa production, surtout sous les formes cordon et buisson ; greffé au ras de terre il peut aussi faire de convenables plein-vent, à tige droite, à tête régulière et touffue.

Description du fruit

Grosseur considérable.
Forme assez variable, elle est toujours pentagone et le plus ordinairement conique-allongées ou cylindro_conique.
Pédoncule de longueur moyenne ou très-court, bien nourri, souvent renflé à la base, et arqué.
Oeil grand, mi-clos ou fermé, à longues et larges sépales, à cavité irrégulière, plissée, parfois excessivement profonde.
Peau épaisse, lisse, verte clair jaunâtre, faiblement colorée de rouge-brun tendre sur le côté de l'insolation, maculée de fauve dans le bassin pédonculaire et semée de larges points burnâtres cerclés de vert.
Chair blanche, un peu verdâtre ou jaunâtre auprès des loges, mi-fine et très tendre.

Goût

Eau abondante, sucrée, acidule et vineuse, mais rarement douée d'un parfum prononcé.
Deuxième ou première qualité, suivant que la saveur parfumée du fruit s'est plus ou moins développée.

Origine de la variété (obtenteur, origine géographique pour les variétés locales...)

La provenance de cette pomme si remarquablement belle fut établie en 1863, par M. de Liron d'Airoles, dans le Journal de la Société d'Horticulture de Paris :
"Elle a - disait alors ce pomologue- été mise dans le comerce vers 1836 ou 1837 par M. Jamin (Jean-Laurent), pépiniériste à Bourg-La-Reine, près Paris, auquel des greffes avaient été données. Voici ce que nous apprend sur cette variété une note de M. Despréaux de Saint-Sauveur, membre de la société : "Un pommier planté dans le jardin de mon père, sur sa propriété de Saint-Sauveur, commune de Breteuil (Oise), étant venu à s'affranchir par la port de la greffe qu'il portait, produisirent des fruits qui parurent nouveaux. Tel fut l'avis de M. Jamin, qui leur donna le nom de Calville de Saint-Sauveur en souvenir du lieu où ils avaient été trouvés." (Tome IX, n° de mars, pp. 153-154).

== Crédit descriptif André Leroy, dictionnaire de pomologie ==


Autres origines citées :


1839 Saint-Sauveur (Oise). Issue de semis.
cf http://www.pomologie.com/pomme1/fpommes/calvillestsauveur/calvillestsauveur.html


Bibliographie :

- Annales de pomologie Belge et Etrangère

- Dictionnaire de Pomologie, André Leroy

Complément d'informations



Periode de fructification : Octobre - Novembre - Décembre -

Bibliographie

- Le verger français
- Dictionnaire de pomologie, André Leroy
- Détermination rapide des variétés de fruits, J. Vercier



Pour voir la liste des membres possédant cette variété, il est nécessaire de vous connecter.


Votre nom d'utilisateur :
Votre mot de passe :


Vous avez perdu vos identifiants.

Vous n'avez pas de compte et souhaitez en créer un.



L'affichage et vos actions sur cette page collectent ou peuvent collecter vos données personnelles. Informations sur la finalité de la collecte des données, autres informations légales et gestion de vos données : Lire
FR - Français